Parler sa langue maternelle grâce à sa mère

C'est la fête des mères - une bonne occasion de se pencher sur la notion de "langue maternelle". Merci pour votre travail, chères mamans.

Read this article in: Deutsch, English, Français

Estimated reading time:3minutes

Dans certains pays (notamment aux États-Unis, en Allemagne, en Islande, à Aruba, en Éthiopie, au Bangladesh, au Japon, au Chili, en Albanie, en République tchèque, en Turquie, ...), c'est aujourd'hui, le 8 mai 2022, la fête des mères. Cette journée vise à rendre hommage aux mères et à la maternité et, surtout de nos jours, à reconnaître leurs efforts et leur travail de soins. 

Dans une entreprise comme alugha, qui travaille avec la langue, nous associons rapidement le mot "mère" à celui de "langue maternelle". 

Certains collègues issues de l'immigration nous ont directement dit qu'elles parlaient leur langue maternelle exclusivement avec leurs mères, et une autre au travail et dans leur vie quotidienne. 

La particularité de la langue maternelle

La langue maternelle est particulière. Contrairement aux langues étrangères que nous avons apprises au cours de notre vie, son acquisition se fait apparemment sans effort, de manière plus "instinctive". On part du principe que les capacités linguistiques des enfants sont innées. Toutefois, ceux-ci dépendent de l'apport linguistique d'une ou de plusieurs personnes. Les linguistes ont des avis divergents sur la manière exacte dont se déroule l'acquisition de la première langue et sur le rôle attribué à l'input linguistique. Toutefois, dans tous les cas, la mère est prise comme référence pour l'input et, dans les expériences linguistiques, elle est également présente avec l'enfant. 

Langue maternelle - un terme controversée

Langue maternelle ? te dis-tu peut-être maintenant. Pourquoi parle-t-on de langue maternelle ? Y a-t-il une langue paternelle ? J'ai grandi seule avec mon père, est-ce que j'ai donc une langue paternelle ? 

Le terme "langue maternelle"est effectivement controversé - et pas seulement pour les raisons mentionnées ci-dessus. Les pères peuvent également participer à des expériences linguistiques. 

L'écrivaine Olga Grjasnowa illustre très bien la problématique de cette notion : ses parents lui ont enseigné le russe et elle a appris l'allemand à l'école primaire. Elle maîtrise désormais mieux l'allemand que le russe. Quelle est donc sa langue maternelle ? - L'histoire d'Olga Grjasnowa décrit le problème que la notion de "langue maternelle" est associée à la compétence d'une langue. Les accents (ou même les dialectes) sont considérés comme "différents de la norme" et les gens sont souvent stigmatisés à cause de cela. Olga Grjasnowa a également raconté que, lorsqu'elle était à l'école, des professeurs lui avaient donné une note d'allemand plus basse parce qu'elle parlait avec un accent. Ceci est extrêmement problématique, car les accents ne représentent qu'une petite partie de l'ensemble d'un système linguistique. 

Même dans les philologies, le terme de langue maternelle n'est pas toujours approprié. En traductologie, on préfère donc utiliser des termes tels que langue A, langue B, langue C, .... Dans la recherche sur l'acquisition des langues, on trouve également le terme de "première langue" ou L1. Une langue acquise ultérieurement est alors appelée L2. Un enfant peut avoir plusieurs L1, par exemple parce que chacun de ses parents a une L1 différente.

Le multilinguisme est un phénomène fréquent

D'un point de vue global, la plupart des gens sont multilingues. Seule une minorité très puissante est monolingue. Toutefois, les monolingues grandissent souvent avec un dialecte et certains linguistes pensent qu'il existe plusieurs systèmes linguistiques mentaux. 

Chez alugha, nous valorisons toutes les langues et tous les dialectes. Veux-tu partager ton projet multilingue aujourd'hui ? As-tu plusieurs "langues maternelles" ? Que penses-tu de ce terme ?

L'équipe d'alugha salue aujourd'hui particulièrement toutes les mamans

#alugha

#wespeakearthish

#multilingual

Sources:

https://furios-campus.de/2021/11/29/die-macht-der-muttersprache/ (08.04.2022, 08:20)

https://www.uni-frankfurt.de/49012791/KiTa_aktuell_0420111.pdf (08.04.2022, 08:19)

Olga Grjasnowa: Die Macht der Mehrsprachigkeit. Duden Verlag. 2021

CodeNameViewsPercentage
deuDeutsch12 46.15%
engEnglish9 34.62%
fraFrançais5 19.23%
Total26100%

More articles by this producer

Ni parolas Esperanton!

We no longer have to be polyglot, but a general lingua franca is enough to be understood all over the world? This is the big goal of constructed international auxiliary languages. Today we look at the most widespread of them: Esperanto.