Qu'est-ce qu'un pot catalytique | Enivronnement | Chimie | FuseSchool

GÉNÉRRIQUE Animation & Design : Bard Sandemose Scénario : Simon Faulkner Les bases du catalyseur d'échappement dans le cadre de la chimie environnementale. Un catalyseur est une substance qui accélère une réaction chimique sans participer à cette réaction. Il accélère une réaction au cours de laquelle les constituants toxiques sont rendus moins nocifs. Le monoxyde de carbone, un gaz très toxique, résulte de la combustion incomplète du pétrole. Ces deux éléments peuvent donc sortir de la voiture et devenir des gaz d'échappement. Mais au lieu de rejeter ces éléments, le pot catalytique libère des gaz moins nocifs dans l'atmosphère. Dans un pot catalytique, il y a deux types de catalyseurs : un catalyseur de réaction et un catalyseur d'oxydation. Ils sont tous les deux formés d'une structure en céramique recouverte d'un catalyseur en métal, en général en platine, rhodium et/ou palladium. Cette pièce a généralement la forme d'un nid d'abeille. Cette structure en nid d'abeille est la surface maximale du catalyseur exposée au flux d'échappement, tout en minimisant la quantité de catalyseur nécessaire, objet dont les métaux sont très coûteux. En général, les véhicules sont de nos jours équipés de pots catalytiques à trois voies. Le catalyseur de réduction est la première phase du pot catalytique. Il utilise du platine et du rhodium pour minimiser les émissions de NOx. Lorsqu'une molécule de NO ou de NO2 entre en contact avec le catalyseur, celui-ci casse la liaison entre l'azote et l'oxigène. Se forment ainsi une molécule de dioxygène et une molécule d'azote, molécules non toxiques. Tout ce processus a lieu à la surface du pot catalytique. Le catalyseur d'oxydation est la deuxième phase du pot catalytique. ll oxyde les hydrocarbures imbrûlés et le monxyde de carbone en les faisant passer à travers le catalyseur de platinum et de palladium qui les brûle. Finalement, le pot catalytique est capable de gérer le niveau d'oxygène des gaz d'échappement grâce à une sonde lambda. Ce capteur est relié à un système de contrôle automatique qui ajuste le carburateur afin de modifier le rapport air/carburant. Cela permet de contrôler la quantité d'air qui se mélange au carburant avant d'entrer dans les cylindres. Modifier le rapport air-carburant permet de s'assurer qu'il y a juste sufisamment d'oxygène dans les rejets pour produire l'oxydation des hydrocarbures imbrûlés et du monoxyde carbone. REJOINS-NOUS sur www.fuseschool.org Cette vidéo a été créée dans le cadre de 'Chemistry for All' - un projet éducatif en chimie initié par la Charity Fuse Foundation - l'organisation de Fuse School. REJOINS notre plateforme sur www.fuseschool.org Ces vidéos peuvent être utilisées dans le cadre de classes inversées ou de soutien scolaire. Twitter: https://twitter.com/fuseSchool Appronfondis tes connaissances sur la plateforme FuseSchool et via notre appli : www.fuseschool.org Cette ressource éducative libre est gratuite et sous licence Creative Commons : Attribution Pas d'utilisation commerciale CC BY-NC (Plus d'informations sur la licence via ce site : http://creativecommons.org/licenses/by-nc/4.0/). Le téléchargement de cette vidéo est autorisés à des fins éducatives non lucratives. Si vous voulez y apporter des modificiations, contactez-nous par mail à l′adresse suivante : info@fuseschool.org. Pour plus de vidéos, clique ici : https://alugha.com/FuseSchool

LicenseCreative Commons Attribution

More videos by this producer

Variation | Genetics | Biology | FuseSchool

Click here to see more videos: https://alugha.com/FuseSchool CREDITS Animation & Design: Waldi Apollis Narration: Dale Bennett Script: Lucy Billings Look at these baby animals. You will have immediately observed how cute and fluffy they are but you will also have noticed that they are different -