Que se passe-t-il au Conseil de sécurité des Nations Unies ? Voici les projets de l’Allemagne…

Changement climatique, crises, conflits : les défis auxquels le monde est confronté sont immenses et aucun pays ne peut les relever seul. C’est pourquoi nous avons besoin des Nations Unies. L’ONU constitue un forum international unique où les États peuvent dialoguer d’égal à égal, pour trouver des solutions et prendre des décisions contraignantes. L’Allemagne s’engage au sein des Nations Unies et prend pour la sixième fois des responsabilités au Conseil de sécurité. Le Conseil de sécurité a son siège à New York. En tant que l'un des cinq principaux organes des Nations Unies, il est responsable du maintien de la paix et de la sécurité internationale. Ses décisions sont juridiquement contraignantes pour les États membres, c’est-à-dire pratiquement tous les États du monde. Si une menace pour la sécurité internationale, un déclenchement de conflit par exemple, ou une action offensive, est identifiée, le Conseil de sécurité peut prendre diverses mesures. Celles-ci incluent notamment des sanctions économiques telles que la restriction des flux monétaires ou commerciaux vers un pays. Plus rarement, le Conseil de sécurité peut également décider d’une intervention militaire. Le Conseil de sécurité est composé de 15 membres. Il existe deux catégories de membres : les 5 membres permanents et les 10 membres non permanents, élus pour un mandat de deux ans. Les cinq membres permanents sont la Chine, la France, la Fédération de Russie, le Royaume-Uni et les États-Unis d’Amérique. Les cinq membres permanents possèdent un droit de veto. Cela signifie que chacun de ces cinq États peut bloquer les décisions du Conseil. Lors de l’élection des 10 membres non permanents, il est veillé à ce que des États du monde entier soient représentés. La répartition est la suivante : trois d'Afrique, deux d'Asie, deux d'Amérique latine, un d'Europe orientale et deux d'Europe occidentale ou du reste du monde occidental. L'Allemagne est représentée au Conseil de sécurité en 2019 et 2020. Au cours de cette période, elle assume deux fois la présidence et a donc une influence sur l’agenda et peut mettre l’accent sur des points spécifiques. Son action se déroule en étroite coopération avec la France. Outre les crises actuelles, pour sa première présidence en avril 2019, l'Allemagne a défini les priorités suivantes : la protection des travailleurs humanitaires dans les zones de guerre, la protection des femmes dans les conflits et leur participation renforcée aux processus de paix. Ces thèmes sont l'affaire de tous. C’est la raison pour laquelle l’Allemagne s’est engagée à défendre ces objectifs aux Nations Unies.

LicenseFair Use

More videos by this producer

0:25
0:28
This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Learn more in our privacy policy.